Stagiaires 2018-2019 : tout savoir

(Mise à jour du 19/11/2018) Spécial mut inter : à quel barème avez-vous droit ?


(Mise à jour du 15/11/2018) Mutations inter-académiques : deux documents importants

  • Dossier spécial mutations : toutes les informations à retenir :
  • Fiche à imprimer, à remplir et à nous renvoyer (coordonnées indiquées en haut du document) :

Cher(e)s collègues stagiaires, bonjour.

Tout d’abord félicitations et bienvenue dans l’Académie de Lille !

Vous allez découvrir le métier de personnel enseignant et d’éducation, et la section départementale de FO a le souci de vous accompagner au mieux lors de cette rentrée et tout au long de l’année. Vous trouverez dans cette page des conseils et surtout les dates importantes afin que se déroule au mieux cette année. Nous vous proposons tout au long de l’année, à travers des stages de formation syndicale ou des rencontres avec des délégués syndicaux pendant les permanences sur les sites de l’ESPE un accompagnement personnalisé. La section départementale du SNFOLC 59 est là pour vous :

  • à la rentrée lors des journées d’accueil les 27-28-29 août et dans vos établissements,
  • dans vos démarches de validation des années professionnelles antérieures par le reclassement,
  • lors des deux mouvements intra et inter-académiques des mutations obligatoires,
  • lors des commissions de validation…

N’hésitez pas à nous contacter rapidement, chaque année nous suivons des dizaines de collègues stagiaires. Notre indépendance est notre Force !

Demandez le guide !

Pour recevoir notre guide spécial stagiaires en version papier, c’est ici.

Premiers conseils

La première étape consiste à prendre contact avec le chef de l’établissement où vous allez exercer. Il vous donnera toutes les informations nécessaires à votre prise de fonction :

  1. Quelles classes vais-je avoir en responsabilité ? demander l’organisation des enseignements (des cours) dans chacune de vos classes : par exemple, la répartition des groupes, dédoublements, dispositifs particuliers comme les travaux personnels encadrés (T.P.E.), l’accompagnement personnalisé, les enseignements d’exploration ; se faire préciser les conditions matérielles d’enseignement de votre discipline : salles spécialisées, documentation, matériel…
  1. Quelles sont les personnes à contacter ? Rapidement, repérer les personnes clés : mon tuteur ; le référent de la discipline (coordonnateur) ; le professeur documentaliste, auprès duquel je peux trouver les manuels scolaires ; les professeurs principaux des classes que j’ai en responsabilité ; les collègues auxquels je peux m’adresser si j’ai des questions à poser ; les collègues qui accepteraient que j’assiste à quelques cours et le délégué syndical FO !
  1. Quels documents demander en priorité ? Mon emploi du temps ; les programmes ou les référentiels et leurs documents d’accompagnement, le socle commun de connaissances, de compétences et de culture (où se les procurer ?) ; les manuels choisis dans l’établissement (à qui les demander ?) ; le règlement intérieur de l’établissement… dans un second temps le projet d’établissement, les activités périscolaires ou autres actions éducatives et culturelles…
  1. Quelques questions matérielles à résoudre ? demander s’il y a des clés pour ouvrir les salles ; vos identifiant Pronote/comment faire dupliquer des documents ou des sujets de devoirs ; où se procurer un vidéoprojecteur ou tout autre matériel ; à visiter l‘établissement pour repérer l’administration, l’infirmerie, les bureaux des conseillers principaux d’éducation (C.P.E.), les salles spécialisées, le centre de documentation et d’information (CDI), les équipements sportifs, etc.
  1. Dans quel contexte vais-je enseigner ? l’établissement : environnement géographique et socioculturel ; le profil des élèves ; la présence d’élèves en situation de handicap ; les spécificités pédagogiques de l’établissement (règles de fonctionnement).
  1. Structurer son enseignement : Prendre connaissance de votre emploi du temps L’emploi du temps du professeur donne les informations suivantes : la répartition des heures de cours dans la semaine ; les différents temps d’enseignement au sein de ses classes afin de prévoir les modalités de travail avec les élèves. En effet, on travaille différemment selon la structure du cours : classe entière, groupes, aide individualisée, modules, travaux pratiques, TP ou encore dans le cadre de dispositifs particuliers. L’alternance des semaines : des cours peuvent n’avoir lieu qu’une semaine sur deux. Dans ce cas, il peut y avoir un planning des semaines A et B. Prendre connaissance de l’organisation annuelle, en effet le planning de l’année donne des informations qui permettent de prévoir le rythme des séquences, les épreuves communes ou devoirs communs à un niveau de classe, les examens blancs… ; le planning des sorties et des voyages prévus pour les classes dont on a la charge, les périodes de stage des élèves.
  1. Connaître vos responsabilités d’enseignant : l’enseignant est appelé à exercer sa responsabilité dans l’établissement. La mission de l’enseignant s’exerce devant ses élèves dans le cadre de la classe et hors de la classe. De ce fait, elle inclut une obligation de surveillance des élèves qui doit s’entendre au sens large. Cette obligation comporte non seulement la vigilance immédiate, mais encore les précautions nécessaires pour qu’elle soit générale et efficace. À ce titre il est amené à : Respecter les horaires de l’établissement/ Veiller à la sécurité des élèves qui doivent continuellement être sous la surveillance du professeur qui en est responsable (et à ce titre, il doit faire l’appel en début d’heure pour signaler les élèves en retard ou absents ; faire accompagner les élèves qui doivent quitter la classe pour des raisons impérieuses par les élèves délégués ; ne pas libérer les élèves avant la fin d’un cours ;  connaître et respecter les normes de sécurité (ateliers, laboratoires…) / Assister à des réunions et à des rencontres / Remplir le cahier de textes / Évaluer les apprentissages.
  1. Porter attention aux élèves : Les adolescents que nous formons sont les adultes de demain, ce sont des êtres et des citoyens en devenir. Pour les accompagner, la bienveillance, l’écoute, l’attention et l’aide sont nécessaires. La classe doit être le lieu de la valorisation et de la promotion de l’estime de soi afin que chaque élève puisse apprendre et réussir en toute confiance. Pour construire la relation éducative et pédagogique, il est essentiel de connaître et reconnaître chacun de ses élèves dans sa singularité et ses compétences, quelles qu’elles soient. Des élèves présentent des difficultés scolaires, comportementales, refusent l’autorité, s’isolent… ; ils peuvent mettre à mal l’enseignant et la classe. Ces manifestations se révèlent être bien souvent des signes de fragilité, d’angoisse, voire de souffrance. Il convient d’être vigilant vis-à-vis de chacun. Croiser les regards avec les différents professionnels de l’établissement (professeur principal, C.P.E., pôle médico-social, COP…) peut permettre d’apporter des réponses adaptées aux situations difficiles, complexes que peuvent vivre certains jeunes et leur famille.

Bonne rentrée et bonne année scolaire avec FO !

Accueil dans l’académie de Lille – Textes de référence et dates à retenir

http://www1.ac-lille.fr/cid91364/personnels-enseignants-education-2nd-degre-stagiaires.html

Pendant l’année de stage, vous êtes à la fois étudiant-es et fonctionnaires stagiaires. A ce dernier titre, les stagiaires bénéficient des mêmes droits et ont les mêmes obligations que les agent-e-s de la Fonction publique de l’État. Les droits et obligations des fonctionnaires sont définis par la loi n°83-634 du 13 juillet 1983 formant le titre premier du statut général des fonctionnaires de l’État, en ses chapitres 2, 3 et 4. Les dispositions prévues par la loi sont applicables aux fonctionnaires stagiaires dans les conditions prévues par le décret n° 94-874 du 7 octobre 1994.
Ne restez pas isolés ! En cas de problèmes, contactez la section FO de Lille :  03 20 52 94 56 ou 07 86 12 16 62. Vous pouvez aussi nous écrire à snfolc59@wanadoo.fr

L’action des agent-es publics/ques est également encadrée par la loi du 20 avril 2016 relative à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires.

Stagiaires – Évaluation et titularisation :

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=87000

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000027907924&dateTexte

Évaluation et titularisation – Modalités du stage

La majorité des stagiaires est affectée à mi-temps en école ou établissement pour pouvoir suivre en parallèle à l’ESPE une formation universitaire en M2. Des aménagements de stage sont prévus en particulier pour les lauréat-es ayant une “expérience significative d’enseignement” et les lauréat-e-s de concours n’exigeant pas l’obtention d’un Master qui peuvent être affecté-es à temps plein en école ou établissement avec des modules de formations adaptés à l’ESPE.

Formations

L’organisation des formations dépend des ESPE : stages filés et/ou massés, formations disciplinaires, universitaires ou groupées… Nous vous invitons à vous reporter au référentiel de formation de votre ESPE. Les stagiaires sont suivi-es à la fois par des tutrices/tuteurs de terrain et des tutrices/tuteurs à l’ESPE.

Modalités de titularisation

L’obtention du Master 2 (sauf pour certains concours) est une étape indispensable à la titularisation. Un jury académique étudiera en juillet la possibilité de proposer la titularisation à partir des avis de la/du directrice/directeur de l’ESPE, du corps d’inspection (avis basé entre autre sur celui de la/du tutrice/tuteur) ainsi que du/de la chef-fe d’établissement (2nd degré). Les agrégé-es sont titularisé-es par l’inspection générale. Les stagiaires pour lesquels le jury envisage une non-titularisation seront reçu-es par celui-ci et bénéficieront de visites supplémentaires du corps d’inspection.

Prolongement de stage

Les stagiaires pour lesquel-les un avis favorable à la titularisation est prononcé, mais qui ne seraient pas titulaires d’un master à l’issue de l’année de stage, alors qu’ils/elles le devaient, seront placé-es en prolongation d’un an le temps de valider le master. Par ailleurs, seront aussi en prolongation, les stagiaires dont le stage a été interrompu pour une durée de plus de 36 jours, pour raison de maladie, maternité, congé parental, service national (décret n° 94-874 du 7/10/94 – article 26).

Renouvellement de stage

Des stagiaires peuvent être autorisé-es à accomplir une deuxième et dernière année de stage dans leur académie d’affectation en stage. Ils/elles seront obligatoirement inspecté-es au cours de cette deuxième année de stage

Ne restez pas isolés ! En cas de problèmes, contactez la section FO de Lille :  03 20 52 94 56 ou 07 86 12 16 62. Vous pouvez aussi nous écrire à snfolc59@wanadoo.fr

À lire

(cliquez sur les aperçus pour ouvrir les documents en pdf)

  • Semaine d’accueil : le mémo
  • “Démissions de professeurs, licenciements de stagiaires, concours désertés : le rôle de FO c’est de rétablir les faits” (communiqué)
  • “Travailler au quotidien” (fiche ESPE)
  • “Métiers de l’enseignement : conseils et repères” (ESPE)
  • Calendrier de la paye 2018 : quel jour vais-je toucher mon salaire ?
  • Tableaux des rémunérations 2018

Reclassement : qu’est-ce que c’est ?

Si vous avez travaillé dans la Fonction publique (comme titulaire ou non titulaire) avant votre succès au concours, cela peut être pris en compte dans l’ancienneté de départ en tant qu’enseignant certifié, agrégé, P.EPS, CPE ou Psy-EN dès le 1er septembre 2018. C’est ce qu’on appelle le reclassement et cela détermine le traitement que vous devez toucher chaque mois. En savoir plus…